28 août 2016

Qui suis-je ?

Jérôme 2016-2

La première école de psychologie dans laquelle j’ai réalisé mes études est l’école de la vie. Tantôt dure, tantôt tendre, sans que je le sache, elle n’a cessé de me former à ce qui allait devenir mon futur métier : psychothérapeute.

Après de multiples expériences de vie approfondies, deux choses me sont apparues évidentes :

  • tout le monde peut s’en sortir en se donnant les moyens d’y arriver ;
  • on ne résout pas une vie avec de la théorie, mais bien avec des prises de conscience suivies d’actions concrètes.

J’ai alors étudié la psychologie clinique et, parallèlement, j’ai travaillé au sein de l’équipe du séminaire de développement personnel « Dire et se dire ». Mes études m’ont permis de donner du sens à ma façon de travailler et d’ouvrir d’autres perspectives professionnelles.  Après mon cursus, je me suis formé en PNL (programmation neuro-linguistique), qui m’a apporté une approche différente et complémentaire.

En 2012, j’ai repris l’animation des séminaires « Dire et se dire » en plus des consultations individuelles proposées depuis plus de 10 ans.

Je pense qu’il existe des moments fabuleux, comme réaliser un superbe voyage, obtenir le job de ses rêves ou encore la naissance d’un enfant qui nous rappellent à quel point la vie peut être extraordinaires. Puis, il  y a ces évènements douloureux que nous n’avons pas demandé à vivre. Ils sont une invitation à voir les choses différemment, à se dépasser et à évoluer.

Toute expérience désagréable vaut la peine d’être travaillée. Nous réduisons alors le risque de les revivre, nous évitons de ramener des problèmes personnels dans notre relation de couple ou de les transmettre à nos enfants et nous nous construisons une vie meilleure.